hesse

39ème division de la grande armée, Leipzig 1813

 39ème Division: Général de division Marchand (4,602)

 Brigade: Général Stockhorn

 1/,2/1er Régiment de ligne (bade/baden)

 1/,2/3ème Régiment de ligne (bade/baden)

 Brigade: Général Prinz Emil von Hesse

 1/Hesse-Darmstadt Fusilier-garde Régiment   

 1/,2/Hesse-Darmstadt Leibgarde Regiment

 1/,2/Hesse-Darmstadt Leib Regiment

artillerie

1 batterie de 6£ à pied (bade/baden)

1 batterie de 6£ à pied (hesse-darmstadt) 

les lions du hesse

L'infanterie de Hesse-Darmstadt est composée en 1807 de trois régiments, le Leibgarde, le Leib et le Erbprinz. Chacun de ces régiments contient trois bataillons : un de fusiliers et deux de mousquetaires, à four compagnies chacun. Les fusiliers hessois font office d'infanterie légère, mais les bataillons de mousquetaires ne sont pas démunis de légers ; en effet chaque bataillon comprend cinquante hommes formés pour être des légers ou chasseurs.

L'infanterie hessoise sera de toutes les campagnes ou presque : en 1808, le régiment Erbprinz part pour l'Espagne et y restera quatre ans avant d'être en partie fait prisonnier lors du siège de la Badajoz, l'autre moitié du régiment se trouvant près de Madrid à ce moment-là. Avant son départ pour l'Espagne, le régiment Erbprinz est réorganisé sur le modèle français, les fusiliers sont donc assimilés aux bataillons de mousquetaires, et des compagnies d'élites sont formées. Ainsi le régiment comprend deux bataillons incluant six compagnies, une de grenadiers, une de voltigeurs, et quatre de mousquetaires. Les légers des bataillons de mousquetaires sont transférés dans les compagnies de voltigeurs. A cette date est décrétée une nouvelle réforme portant sur les uniformes. Toutefois, le régiment, déjà parti en Espagne, ne touche pas la nouvelle tenue et garde l'ancienne apparence de 1807.

 

In 1807, the Hessen-Darmstadt infantry is made of three regiments: the Leibgarde, the Leib and the Erbprinz ones. Each of those regiments includes three battalions: one of fusiliers and two of musketeers, each battalion comprising four companies. Hessian fusiliers serve as light infantry, but musketeers batallions are not empty of light infantrymen; indeed each battalion is made with fifty men trained to be light infantrymen or chasseurs.

The Hessian infantry will fight in all campaigns, or almost : in 1808, the Erbprinz regiment leaves for Spain and will remain there for four years, before being partially made prisoner during the siege of Badajoz, as the other half of the regiment was located near Madrid at this moment. Before its departure for Spain, the Erbprinz regiment is reorganised on the French model. As such, fusiliers are assimilated to musketeers, and elite companies are formed. Thereby, the regiment comprises two battalions including six companies; one of grenadiers, one of voltigeurs, and four of musketeers. The light infantrymen from the musketeer battalions are transferred to the voltigeurs companies. On this date is decreed a new uniforms reform; however, the regiment, already on its way to Spain, will not receive the new outfits and keeps the 1807 uniform

×