garde prussienne 1er janvier 1814

La garde royale prussienne au 1er janvier 1814 est attachée au sein de l'armée de Bohême plus précisément l'infanterie qui ,à cette date, aligne encore 2 régiments pour 3 bataillons chacuns et 1 bataillon de chasseurs de la garde. Les compagnies de chasseurs volontaires sont toujours attachées au 1er et 2ème régiment de la garde à pied: 3 compagnies sont attachés au 1er et 2 compagnies attachées au 2ème régiment.

En théorie, les compagnies de chasseurs volontaires sont à 250 hommes. Cependant, la réalité est plus proche de 190 hommes par compagnie.

A cette date, la brigade de la garde à pied comprend de façon provisoire le bataillon des grenadiers de la garde du Grand-Duché de Bade:

-8 bataillons  d'infanterie soit 5 bataillons de grenadiers, 2 bataillons de fusilliers et 1 bataillon de chasseurs.

La brigade se trouve provisoirement dans la 1ère division de la garde à pied russe. Vers la mi-janvier, la brigade de cavalerie rejoint l'infanterie au sein d'une division indépendante. Elle réalisera donc la campagne de France avec les forces suivantes à partir de mi-janvier 1814:

 

Brigade de cavalerie:

régiment des gardes du corps, 4 escadrons (env. 500 hommes)

régiment léger de la garde , 4 escadonrs (env. 500 hommes)

batterie à cheval de la garde, 6 pièces de 6£

 

Brigade à pied:

1er régiment de la garde à pied, 2 bataillons de grenadiers (env. 1400 hommes)

2ème régiment de la garde à pied, 2 bataillons de grenadiers (env. 1400 hommes)

1 bataillon de chasseurs de la garde (env. 600 hommes)

1 batterie de 6£ à pied à 6 pièces.

attaché à la brigade:

1 bataillons de grenadiers de la garde à pied de Bade. (env. 500 hommes)

 

A la même date, les fusilliers font route vers Berlin pour y prendrent garnison.

 

Lepic.

×